Accueil » Patrimoine » 2 ème Guerre mondiale

Omonville la Rogue

2 ème Guerre mondiale

Lt Jan Zenon Bienkowski et Lt Czeslaw Borzmski

Lt Jan Zenon Bienkowski et Lt Czeslaw Borzmski

Le lieutenant Jan Zenon Bienkowski, est né le 26 mars 1914 à Przydzielony, Pologne. Il est affecté comme pilote au 307 Fighter Squadron de la RAF à Rudloe Manor, Angleterre. Le 2 août 1943 sur le « Mosquito » n ° 700 HJ il effectue un vol de combat sur la France avec le  radio navigateur, le lieutenant Czeslaw Borzemskim .  Pendant le vol de retour, remarquant des dommages au réservoir de carburant, le pilote décide à atterrir près de port d’Omonville-la-Rogue pensant qu’il s’agissait d’une plage de sable.  Il s’est avéré en fait qu’il s’agissait d’une baie peu profonde, et l’avion en contact avec  l’eau a roulé sur le dos. Le Pilote coincé dans son cockpit est mort noyé, enterré dans le carré militaire de cimetière Cherbourg, tombe n ° 60-5-6.

Le Radio navigateur, blessé, réussi à sortir de la cabine et fût fait prisonnier, et détenu en Allemagne jusqu’en mai 1945. A sa libération, il réintégra la Royal Air Force et vécut en  Angleterre jusqu’à son décès en juin 1984.

Le pilote Jan bienkowski ainsi que le co-pilote Czeslaw Borzemski eurent un parcours fait de courage et d’abnégation.
En effet, devant l’invasion de la Pologne par les troupes Allemandes et Russes en septembre 1939 ils ont fui leur pays avec leur appareil pour rejoindre les Forces Françaises de la zone libre, où ils furent intégrés au groupe de chasse « Varsovie ».
A l’armistice de juin 1940, ne pouvant accepter une seconde fois le joug de l’occupant, et se confortant à l’Appel du Général De Gaulle, ils rejoignirent l’Angleterre.
Avec un certain nombre de compatriotes ayant fui la Pologne, et ayant eu le même parcours, ils firent partie des Forces Aériennes Polonaises sous commandement britannique
Affectés au 307 Night Fighter Squadron, ils participèrent aux missions de reconnaissance et de bombardement aux commandes de leur mosquito.

Une plaque commémorative a été apposée sur le port d’Omonville la Rogue à l’endroit du crash.

Sources :
Polish Archives Ministry of Defence
Polish Air Force Association in Great Britain

Le 29 juin 1944, avant-veille de la libération de la commune par les troupes américaines, un avion  B.26 Maraudeur, touché par la dca allemande au dessus de Jobourg, vint s’écraser en flammes, après avoir explosé en trois parties, sur le territoire de la commune.
Les recherches entreprises en juin 1991 pour retrouver les noms des membres de son équipage ainsi que les circonstances de ce crash nécessitèrent de nombreuses recherches tant en France qu’aux Etats Unis.

Rappel des faits :

Ils étaient 5 jeunes aviateurs américains d’une vingtaine d’années qui appartenaient au 456 squadron du 323 bomber group de la 9 ème air force. Le 29 juin 1944 ils décolèrent de leur base située à « earls colne » en Angleterre  pour venir neutraliser les dernières défenses de l’occupant, la position 474 à Auderville et les batteries de Digulleville.
La formation composée de 18 bombardiers B26 était en phase de bombardement avec les soutes ouvertes. A peu près 10 secondes avant de larguer; une balle traçante des défenses anti-aériennes de Jobourg alla se loger à l’intérieur de la soute à bombes, mettant le feu au B26 Klassie Lassie du lieutenant Boothe. Le Klassie Lassie est resté trente secondes dans la formation, le feu progressant rapidement, l’avion à quitté celle-ci, la partie arrière s’est détachée, ensuite l’aile gauche, puis l’avion s’est écrasé aussitôt près de la côte.
Les 5 jeunes aviateurs ont tous périt dans le crash de l’avion et seul l’opérateur radio, le sergent Adolf C. Holthusen est inhumé au cimetière américain de Saint Laurent. Les corps de ses 4 autres camarades ont été rapatriés aux Etats-Unis.

Équipage :

Klassie Lassie en feu au dessus de Digulleville

Klassie Lassie en feu au dessus de Digulleville

Lt Oscar J. Boothe

Lt Oscar J. Boothe

Pilote : lieutenant Oscar  J.Boothe
Bombardier : Sergent Emmanuel Wenz
Mécanicien/mitrailleur :
Sergent Paul  R. Cavanaugh
Radio/mitrailleur : Sergent Adolf  C. Holthusen
Mitrailleur de queue : Sergent Donald D. Field

Ironie du sort, ils devaient partir en permission, mais c’était la 100 ème mission de l’avion, et ils voulaient l’accomplir. Tous ces garçons obtinrent d’y participer avant de rentrer  aux USA.

Une stèle commémorative a été érigée près du stade d’Omonville la Rogue en l’honneur des aviateurs.

Sources :
Archives U.S. Air Force
MACR 6216, Michaël Simon
Major General John O. Moench Historian, B-26 Marauder Historical  Society

Equipage